Halloween arrive à grands pas, et à cette occasion je vous propose de découvrir ce qui fait peur !

La semaine continue, et avec elle les quelques œuvres culturelles permettant de passer un Halloween digne de ce nom ! Pour ce quatrième jour (plus que trois les enfants !), je n’est choisi rien d’autre que le grand classique de 1978, le dénommé Halloween, La Nuit des Masques de John Carpenter.

Vous connaissez déjà tous l’histoire d’Halloween, et plus précisément, mais comme souvent quand je parle de film, voici le petit synopsis (qui vient d’Allocine pour changer) permettant une petite piqûre de rappel :

« La nuit d’Halloween 1963. Le jeune Michael Myers se précipite dans la chambre de sa sœur aînée et la poignarde sauvagement. Après son geste, Michael se mure dans le silence et est interné dans un asile psychiatrique. Quinze ans plus tard, il s’échappe de l’hôpital et retourne sur les lieux de son crime. Il s’en prend alors aux adolescents de la ville. »

Derrière son scénario qui semble un brin dénué d’intérêt se cache l’un des pionniers du slasher movies, avec Scream, Vendredi 13, et Souviens-toi… l’été dernier. En prime, quoi de mieux qu’un film nommé Halloween pour Halloween ?

Son grand méchant immortel est plein de charismes, bien que portant un masque, et ne semblant que peu s’intéresser à autre chose que ses victimes. Son masque est d’ailleurs la marque de fabrique des films Halloween, et renforce l’idée de danger qu’il représente.

Comme dans la plupart des films de Carpenter, le personnage principal n’est autre qu’une femme, même si le tueur reste mis en avant, c’est elle qui est au centre de tout, et qui se montrera suffisamment forte pour lui faire face.

Un peu de tension, des personnages sympathiques, et une mise en scène incroyable en ont fait le grand classique qu’il est devenu. Il est l’un de mes incontournables du jour d’Halloween, que cela soit pour la soirée entre amis, ou tout simplement en attendant que les enfants viennent sonner à votre porte.

Grand classique, mais toujours aussi plaisant, Halloween, La Nuit des Masques se doit d’être visionné à chaque Halloween, tout comme sa suite, Halloween 2. Attention cependant à ne pas regarder le vilain remake, qui, même s’il a le mérite de remettre au goût du jour le grand classique, n’est pas aussi bon que celui de monsieur John Carpenter.

FickTiff

FickTiff

Joueur depuis bien trop longtemps, amateur de fou rire et d'âneries en tout genre. Tweeteur fou. Stream de temps en à autres sur http://twitch.tv/netxstepfm.