Halloween arrive à grands pas, et à cette occasion je vous propose de découvrir ce qui fait peur !

Dans un peu plus de 24 heures, les bonbons couleront à flots entre les petites mains des enfants, et les grandes des grands enfants. Alors quoi de mieux qu’un autre petit film à regarder ? Cette fois-ci, ce n’est autre que Les Yeux de Julia, un film espagnol assez méconnu, et pourtant terriblement poignant.

L’histoire est telle que je n’ai jamais vu un synopsis comme celui-ci (merci allocine) :

« Quand Julia apprend la mort soudaine de sa sœur Sara, tout semble clairement indiquer qu’elle s’est suicidée. Mais Julia n’arrive pas à accepter cette version des faits et commence à passer au crible les événements qui ont eu lieu les derniers mois avant le drame. La découverte d’éléments déconcertants, en désaccord avec la personnalité de Sara, et sa rupture de contacts avec son entourage, ne fait que nourrir les soupçons de Julia quant aux circonstances réelles du décès. Décidée à résoudre l’énigme de cette ultime période, Julia devient l’objet d’une singulière menace qu’aucune autre personne autour d’elle, y compris son mari Isaac, ne semble percevoir, alors même que la maladie dégénérescente dont elle souffre prend le dessus, la plongeant petit à petit dans l’obscurité. La compréhension et l’amour d’Isaac avaient jusqu’alors eu raison des attaques de cécité de Julia, mais une série d’incidents inquiétants, et toujours plus violents, menacent son équilibre, l’enfermant inexorablement dans le monde des ténèbres, à la merci de la présence terrifiante qui s’y terre… »

Que de réjouissance n’est-ce pas ? Alors attention, Les Yeux de Julia ne fait pas spécialement peur, il s’agit juste d’un excellent thriller, qui viendra mettre vos neurones à l’épreuve, tout comme vos nerfs !

Attention, étant un grand amateur de thriller, mon avis est probablement biaisé, et il est fort probable que la plupart des gens ne seront pas d’accord avec moi, n’hésitez donc pas à me le dire en commentaires si cela est votre cas !

Les Yeux de Julia est donc un véritable thriller, avec de la tension, des craintes, des casse-têtes, et une facilité déconcertante à se sentir concerné, en se mettant irrémédiablement à la place du personnage principal.

Si le film démarre calmement, et que nous avons envie de frapper Julia, la tension montera en puissance au fil du temps. C’est clairement le plus gros point fort du film, car si au début Julia y voit clair, et donc nous aussi, le fait qu’elle devienne aveugle petit à petit la rend de plus en plus vulnérable à la menace, et nous sommes là, à la regarder totalement impuissant.

Toutefois, pour faire monter cette pression, Guillem Morales n’a pas utilisé de techniques absurdes, et tout est réalisé de façon à ce que cela puisse être réaliste, renforçant cette idée de danger permanent, et la facilité à se mettre à la place de Julia.

S’il adviendra d’essayer de découvrir la vérité avant qu’elle n’éclate au grand jour, ce ne sera pas une tâche aisée tant les différents indices sont subtils. Ce qui rend le film toujours meilleur.

Il existe malgré tout quelques moments maladroits, dont une fin bien américaine dont on se serait passé, mais qui ne gâche finalement que peu le plaisir.

Vous l’aurez compris, Les Yeux de Julia se retrouve être un excellent thriller à consommer encore et encore. Derrière son scénario peu inspirant se cache l’un des meilleurs films de ces dix dernières années dans son genre, et vous auriez tort de passer à côté.

FickTiff

FickTiff

Joueur depuis bien trop longtemps, amateur de fou rire et d'âneries en tout genre. Tweeteur fou. Stream de temps en à autres sur http://twitch.tv/netxstepfm.